Accélération d’ions

Tout comme l’accélération laser-plasma d’électrons, l’accélération laser-plasma d’ions bénéficiera grandement de la mise en service de l’installation APOLLON, système multi-PW à fort contraste.  De par la très haute intensité délivrée sur cible, il sera possible d’accélérer des protons à des énergies jusqu’alors inégalées (plusieurs centaines de MeV), d’explorer des mécanismes d’accélération exotiques (explosion Coulombienne directionnelle de cibles nanométriques, accélération par pression de radiation, etc.) et des régimes dans lesquels électrons et ions sont relativistes.

 

Les faisceaux d’ions produits devraient alors avoir de nombreuses applications originales et à fort impact sociétal :

  • la radiographie X hautement résolue d’objets denses,
  • la physique de la matière dense et tiède,
  • l’astrophysique relativiste en laboratoire,
  • la physique nucléaire (notamment la production de neutrons dans le cadre du projet ERC GENESIS),
  • et possiblement la médecine (avec – dans un 1ier temps – la radiolyse de l’eau).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *