Sources de rayonnement

Les recherches envisagées sur l’installation APOLLON viseront à améliorer les caractéristiques des sources de rayonnement, actuellement émettant des photons de typiquement 30 eV à quelques dizaines de keV en faisceaux d’énergie de quelques nJ à quelques mJ et de durée de quelques dizaines d’attosecondes à  10 nanosecondes.

Plusieurs approches seront suivies :

  • l’émission de rayonnement βtron,
  • l’émission de rayonnement laser X ultra-bref à des longueurs d’onde nettement plus courtes qu’actuellement, grâce à des schémas reposant sur des mécanismes innovants (tel que la photo-ionisation en couche interne), voire à des dispositifs à deux étages amplificateurs,
  • l’émission d’harmoniques d’ordre élevé par interaction laser -cible solide (« miroir plasma »),
     
  • etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *